DEZA

DEZA: Explosion en Corée du Nord Offre d’aide suisse pour les victimes La DDC propose une assistance matérielle à la Corée du Nord et à la Chine.

      Berne (ots) - Suite à la collision de deux trains transportant des
hydrocarbures, jeudi dans la gare nord-coréenne de Ryongchon, l’Aide
humanitaire de la DDC a proposé de fournir une assistance aux
victimes de cette tragédie. En raison des difficultés de
communication avec la Corée du Nord, qui vient de confirmer
officiellement cet accident, il est toutefois difficile d’évaluer
l’ampleur de la catastrophe qui, selon les premières estimations,
aurait touché des milliers de personnes.

    La Suisse est en mesure d’acheminer ou d’acheter du matériel médical et des médicaments pour les hôpitaux, nord-coréens ou chinois, susceptibles d’accueillir les blessés. Elle peut également accorder un soutien financier supplémentaire à ses partenaires sur place.

    Dès jeudi après-midi, la DDC a entrepris des démarches pour déterminer les moyens à mettre en œuvre. Son Bureau de coopération à Pyongyang a fait savoir au Ministère nord-coréen de la santé qu’il était prêt à intervenir. Par l’intermédiaire de l’Ambassade de Suisse à Beijing, une assistance a été proposée à la Chine, dont les hôpitaux de Dandong pourraient recevoir des blessés. Une offre identique a été faite à l’Ambassade de Corée du Nord à Berne, ainsi qu’à une délégation nord-coréenne qui se trouvait précisément en visite en Suisse. Les sociétés de Croix-Rouge des pays concernés et plusieurs autres partenaires de la Suisse dans la région ont également été contactés.

    La collision entre ces deux trains a provoqué une gigantesque explosion qui aurait détruit une partie importante de la ville industrielle de Ryongchon, distante d’une cinquantaine de kilomètres de la frontière chinoise. La DDC continue d’évaluer la situation sur place pour fournir l’assistance la plus appropriée.

    La Suisse a ouvert un Bureau de coopération à Pyongyang en 1997. Elle concentre l’essentiel de ses programmes à l’amélioration de la production alimentaire dans les zones rurales. Les crédits engagés en Corée du Nord se sont montés à 5,3 millions de CHF en 2002 et à 4,5 millions en 2003.

DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA COOPÉRATION (DDC) Médias et communication

Renseignements complémentaires: Jean-Philippe Jutzi, porte-parole de la DDC, tél 031 324 91 68 ou 079 292 08 49; e-mail jean- philippe.jutzi@deza.admin.ch. Sur les programmes de la DDC en Corée du Nord : www.ddc.admin.ch



Plus de communiques: DEZA

Ces informations peuvent également vous intéresser: