DEZA

La Suisse s'engage en faveur d'une coopération au développement plus efficace

      Berne (ots) - Plusieurs thèmes relatifs à la coopération au
développement ont fait l'objet de discussions lors de la réunion à
haut niveau du Comité d'aide au développement (CAD) de l'OCDE qui
s'est tenue à Paris les 22 et 23 avril. Ministres et directeurs
d'agences de développement ont notamment traité de la coordination
des procédures des donateurs. Par ailleurs, les débats ont permis de
clarifier les relations entre les membres du CAD et leurs
partenaires africains en tenant compte du nouveau partenariat pour
le développement de l'Afrique (NEPAD). Enfin, a été abordée la
relation entre l'aide au développement, les investissements privés
et le commerce en faveur de la réduction de la pauvreté.

    La délégation suisse, emmenée par Walter Fust, directeur de la Direction du développement et de la coopération (DDC) et réunissant des représentants du Secrétariat d'État à l'économie (seco) et de la DDC, a notamment insisté sur l'importance d'harmoniser les différentes procédures des membres de l'OCDE afin d'accroître l'efficacité de la coopération au développement et de réduire les coûts de transaction. Elle a aussi mentionné l'importance des partenariats entre les États et les entreprises privées pour favoriser la croissance en faveur des pauvres. Toutefois, la Suisse a souligné que certains États demeuraient en marge des marchés mondiaux et qu'une coopération durable et basée sur la confiance avec ces pays restait plus que jamais un objectif prioritaire des Départements fédéraux des affaires étrangères et de l'économie, en charge de la coopération au développement.

    Il a aussi été question de la nécessité de poursuivre l'augmentation de l'aide publique destinée aux pays en voie de développement (APD). Les nouveaux chiffres pour l’année 2002 divulgués par le Secrétariat du CAD démontrent que les contributions de la coopération suisse au développement placent la Suisse au 15ème rang sur 22 en chiffres absolus et au 10ème rang en pourcentage du revenu national brut. Avec 0,32% d’APD par rapport au RNB, la Suisse est encore loin de l’objectif fixé par le Conseil fédéral d’atteindre une APD de 0,4% en 2010.

DIRECTION DU DEVELOPPEMENT SECRETARIAT D'ETAT A ET DE LA COOPERATION (DDC) L'ECONOMIE (SECO)

Pour plus d'information: M. Harry Sivec, DDC, tél. 031 322 34 48 ou 079 687 11 06



Plus de communiques: DEZA

Ces informations peuvent également vous intéresser: