DEZA

DEZA: 7ème Focus Europe de l’Est Transition sociale en Europe du Sud-Est : Nouvelle pauvreté ou nouvelle prospérité ?

Berne (ots) - La septième conférence annuelle de la coopération de la Confédération avec l’Europe de l’Est s’est tenue le 5 novembre 2002 à Bienne. Le Conseiller fédéral Joseph Deiss, le Ministre serbe des relations économiques internationales, Goran Pitic et la Ministre roumaine de la santé et de la famille Daniela Bartos se sont exprimés sur le chemin parsemé d’obstacles qui mène à la démocratie et à l’économie de marché ainsi que sur l’engagement de la Suisse dans cette région. La coopération de la Confédération avec l’Europe de l’Est apporte son soutien aux États de l’Europe du Sud-Est dans leur transition vers l’économie sociale de marché et vers la démocratie, actuellement à hauteur de près de 200 millions de francs suisses chaque année. Le 7ème Focus Europe de l’Est avait pour objectif de promouvoir les synergies et les échanges d’expériences entre les organisations et les institutions économiques et politiques engagées dans la coopération avec l’Europe de l’Est. Six ateliers ont travaillé entre autres sur la situation sociale de la population ainsi que sur le rôle de l’État et de la société civile dans l’organisation des services de base tels que l’alimentation en eau et les services de santé. Les participantes et les participants à cette conférence ont été unanimes pour constater le fait que les pays en transition doivent lutter contre des obstacles plus lourds et plus durables que ce que l’on avait initialement estimé. Le Conseiller fédéral Joseph Deiss a souligné en conséquence dans son allocution la nécessité d’une aide extérieure pour cette région, afin d’apporter un soutien à l’avenir également à l’engagement propre des gouvernements de ces pays. « Notre engagement est plus nécessaire que jamais et la communauté internationale doit poursuivre son aide afin d’éviter tout recul de ces États. » Pour que la qualité de vie de ces populations puisse s’élever, il faut créer le plus rapidement possible des conditions cadres politiques et économiques viables. Le fondement essentiel d’une évolution réussie est toutefois d’abord et avant tout un « changement des mentalités » a dit le Conseiller fédéral. Goran Pitic, Ministre des relations économiques internationales dans le gouvernement serbe a souligné la nécessité d’un développement économique et social équilibré comme base de la transition vers la démocratie et l’économie de marché. Daniela Bartos, Ministre roumaine de la santé et de la famille a donné un aperçu du système roumain de santé après douze années d’évolution de la société. L’Ambassadeur Oscar Knapp, chef de la Division développement et transition au Secrétariat d’état à l’économie a mentionné que la nouvelle pauvreté trouvait également ses origines dans la formation insuffisante, le manque de prestations sociales ou l’impossibilité d’exercer des influences politiques. Le seco s’engage complémentairement avec la DDC dans la promotion de la croissance économique durable, des relations commerciales et de l’accès à des services de santé de base dans les pays partenaires. Pour de plus amples informations : DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT SECRÉTARIAT D’ÉTAT ET DE LA COOPÉRATION (DDC) À L’ÉCONOMIE (seco) Médias et communication Communication / information Barbara Hofmann Christian Hofer 079 300 48 63 079 328 74 72

Ces informations peuvent également vous intéresser: