Eidg. Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation (UVEK)

UVEK/ETEC: Infrastructures de transport : priorité accordée aux agglomérations et aux régions périphériques

Berne (ots) - La Confédération doit contribuer à résoudre les problèmes de trafic dans les agglomérations et les régions périphériques, notamment en s’engageant financièrement. Telle est la conclusion de la discussion de jeudi à Berne, à laquelle le conseiller fédéral Moritz Leuenberger avait convié les milieux intéressés après le rejet du contre-projet à l’initiative Avanti. La nécessité de créer rapidement les bases légales nécessaires au financement de projets d’aménagement du trafic n’a pas été contestée. Le DETEC élaborera un projet à ce sujet en tenant compte des discussions parlementaires. Après le rejet du contre-projet à l’initiative Avanti le 8 février, tant les partisans que les opposants étaient d’accord que des mesures s’imposent d’urgence dans le domaine du trafic d’agglomération. Dans l’intervalle, plusieurs solutions ont déjà été proposées pour résoudre le problème et la prise en compte des intérêts des régions périphériques a été demandée. Diverses initiatives parlementaires ont notamment été déposées et seront prochainement discutées. La discussion d’aujourd’hui a réuni la Conférence suisse des directeurs des travaux publics, de l'aménagement du territoire et de la protection de l'environnement, la Conférence des directeurs cantonaux des transports publics, l’Union des villes suisses, les principaux partis politiques ainsi que les associations de transport. L’UDC par contre avait déjà exprimé auparavant sa volonté de ne pas participer à cette discussion. Tout le monde s’est accordé pour dire que les problèmes du trafic d’agglomération devaient être résolus de toute urgence. L’achèvement du réseau des routes nationales, la prise en compte des régions périphériques, et l’utilisation adéquate de l’impôt sur les huiles minérales n’ont pas été contestés. D’autres thèmes, tels que le fonds d’infrastructure, le road pricing, et l’extension du réseau des routes nationales ont également été abordés. Comme on pouvait s’y attendre, des divergences sont apparues quant au montant de la contribution fédérale, à l’étendue et à la nature des projets qui devront être soutenus. Au cours des prochains mois, le DETEC élaborera des propositions en vue de promouvoir le trafic d’agglomération en incluant les discussions au sein des commissions consultatives du Parlement et en tenant compte des régions périphériques. Puis, une large consultation de tous les milieux intéressés pourrait avoir lieu. Berne, le 1er avril 2004 ETEC Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication Service de presse et d’information

Ces informations peuvent également vous intéresser: