Eidg. Departement des Innern (EDI)

EDI: Embargo diffusion: 24 mars 2003, 11 h 00 Fairplay-at-work: Entreprises et parents sont gagnants

      Berne (ots) - La possibilité de concilier profession et famille est
essentielle si l'on entend concrétiser l'égalité entre femmes et
hommes dans le monde du travail. A cet égard, les entreprises se
trouvent tout spécialement sollicitées. En créant des conditions de
travail permettant aux pères et mères de famille d'assumer leur
double casquette, elles font face à leur responsabilité sociale. La
brochure "Fairplay-at-work dans les entreprises" décrit les mesures
favorables à la famille, met en évidence ses avantages et présente
l'exemple d'entreprises ayant mis en place de telles mesures. Dans
un guide destiné aux pères de famille, les travailleurs apprennent
comment procéder pour avoir plus de temps pour leurs enfants. Le
travail à temps partiel occupe une fonction importante. Dans une
étude, le Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes
présente la réalité du temps partiel chez les hommes et les femmes.
En Suisse, quatre personnes actives sur cinq employées à temps
partiel sont des femmes. De manière générale, les hommes continuent
comme par le passé à travailler à plein temps. Alors que six femmes
sur dix ont un emploi à temps partiel, la proportion est d'un homme
sur huit dans la population masculine. C'est ce qui ressort
notamment de l'étude intitulée "Le travail à temps partiel en
Suisse", réalisée par le Bureau BASS sur mandat du Bureau fédéral de
l'égalité entre femmes et hommes (BFEG). Attractivité du temps
partiel pour un nombre croissant d'hommes Alors que la majorité des
femmes avec enfants travaillent à temps partiel en plus de leurs
tâches domestiques et familiales, les hommes investissent
l'essentiel de leur temps et de leur énergie dans l'activité
professionnelle. Comme le montre aussi l'étude, les femmes ne sont
toutefois pas seules à s'intéresser au temps partiel; il attire un
nombre toujours croissant d'hommes. Une femme sur trois et un homme
sur six occupés à plein temps préfèreraient travailler à temps
partiel. Le phénomène concerne 190'000 femmes et 290'000 hommes,
dont 120'000 pères de famille avec des enfants d'âge scolaire. Un
défi pour les entreprises même dans une conjoncture difficile
Quelques entreprises ont déjà introduit des mesures favorables à la
famille, faisant ainsi l'expérience que le jeu en vaut la chandelle.
Elles emploient des collaborateurs motivés, mais aussi flexibles,
font face à moins de fluctuations du personnel féminin pour des
raisons familiales, obvient un développement unilatéral des
compétences masculines et augmentent la capacité d'innovation de
l'entreprise. Un ensemble d'atouts qui ont leur importance en
période économique difficile. La brochure "Fairplay-at-work dans les
entreprises" révèle les divers champs d'action possibles et donne la
parole à des responsables d'entreprises, à des partenaires sociaux,
ainsi qu'à Norbert Thom, professeur ordinaire de gestion
d'entreprise à l'Université de Berne. Du courage de la part des
pères de famille Pour nombre de mères, il est quasiment évident de
réduire l'activité professionnelle au profit des obligations
familiales. Les pères ont encore souvent besoin d'efforts et de
courage pour travailler à temps partiel et pouvoir ainsi passer plus
de temps avec leurs enfants. En gérant le foyer et la famille, les
pères acquièrent compétence sociale et souplesse. Ils apprennent à
affronter des situations souvent difficiles et gagnent ainsi des
qualifications recherchées aussi sur le plan professionnel. Le guide
"Fairplay-at- work pour les pères de famille" a pour fil rouge
d'encourager les pères à diminuer leur temps de travail et de les
soutenir grâce à des astuces concrètes.

Pour plus d'informations, adressez-vous à: Marianne Geisser, suppléante de la directrice, Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes, Tél. 031 322 68 43 Thomas Beyeler, Coordinateur du projet "Fairplay-at-work", Tél. 031 325 05 27, E-Mail: thomas.beyeler@ebg.admin.ch ou tbeyeler@swissonline.ch

    Matériel pour la campagne "Fairplay-at-work": Le travail à temps partiel en Suisse: Une étude axée sur la répartition du travail à temps partiel entre femmes et hommes et sur la situation familiale des personnes actives occupées. Auteure: Silvia Strub (Bureau BASS), éd. Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes, Berne 2003. Cette étude paraît en allemand, français et italien. Elle est disponible gratuitement auprès du Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes (Fax 031 322 92 81) ou au format PDF sous www.fairplay-at-work.ch. Fairplay-at-work dans les entreprises, Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes (éd.), Berne 2003. La brochure, destinée aux responsables d'entreprise et aux responsables du personnel, paraît en allemand, français et italien. Elle peut être commandée gratuitement après de l'OFCL, Diffusion publications, 3003 Berne, http://www.bbl.admin.ch/f/bundespublikationen, No d'art.: 301.964.f. Fairplay-at-work pour les pères de famille, Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes (éd.), Berne 2003. Le guide destiné aux pères de famille qui veulent assumer une responsabilité active dans la famille et la profession. Paraît en allemand, français et italien. Le fil rouge peut être commandé gratuitement auprès de l'OFCL, Diffusion publications, 3003 Berne, http://www.bbl.admin.ch/f/bundespublikationen, No d'art.: 301.963.f. Les cartes postales "Fairplay-at-work" peuvent être commandées en allemand, français ou italien auprès du Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes (Fax 031 322 92 81) ou sous www.fairplay-at-work.ch.



Plus de communiques: Eidg. Departement des Innern (EDI)

Ces informations peuvent également vous intéresser: