Bundesamt für Kommunikation (BAKOM)

BAKOM: Embargo : 17h00 Succès pour les Journées biennoises de la communication

Bienne (ots) - Deux jours durant, plus de 700 participants ont assisté à d’intéressants débats et exposés de 36 orateurs. Les télécommunications et les médias se trouvaient au coeur des débats. La première journée portait sur le thème "La large bande: une opportunité". Hansuk Kim, de Korean Telecom, a relaté le succès que la large bande a rencontré dans son pays grâce à quatre facteurs: l'enthousiasme des Coréens pour les nouvelles technologies, une réglementation adéquate, une offre adaptée aux besoins des clients et une concurrence efficace entre les divers fournisseurs de services à large bande. Aux Etats-Unis, les autorités ont lancé un offensive réussie dans ce secteur, qui tient compte des chances de succès de tous les fournisseurs. La table ronde sur les opportunités qu’offre la large bande en Suisse a réuni Andreas Wetter (PDG d'Orange Communications), le professeur Aymo Brunetti (secrétariat d'Etat à l'économie, seco), l'abbé Martin Werlen, le conseiller national Christian Levrat (président du Syndicat de la communication) et Rudolf Ramsauer (président de la direction d'economiesuisse). Le chef de la communication de l'ONU, Shashi Tharoor, a expliqué comment les moyens de la communication moderne pourraient réduire le fossé numérique entre les pays bien informés et les pays bénéficiant de peu d'informations. Le prix "Chevalier de la communication" - sous le patronage du Conseiller fédéral Moritz Leuenberger - a été remis au soir de cette première journée. Doté de CHF 20’000.-, il a été décerné à l’équipe de la bibliothèque interculturelle KANZBI de Zurich pour son "Train de mesures pour l’intégration numérique dans le quartier 4". A travers plusieurs projets, la bibliothèque interculturelle KANZBI offre aux enfants et aux jeunes de langue étrangère, de même qu’à leurs mères, un accès à l’ordinateur et à l’internet avantageux, autonome et supervisé par des professionnels. Le vendredi a été placé sous le signe des médias. Ingrid Deltenre (directrice de SF DRS) et le public – appelé à exprimer son opinion par un vote électronique – voient dans l'avenir de la télévision en Suisse de nouvelles offres télévisées et davantage d'interactivité. Pour Hans Hege (président du Landesmedienanstalt Berlin- Brandenburg), la collaboration entre les diffuseurs publics et privés est indispensable à l'implantation de la télévision numérique en Allemagne. Lors d'une table ronde, Ruedi Fischer (COO de Cablecom), Jürg Rötheli (président du Conseil d'administration de Swisscom), Gilles Marchand (directeur de la TSR), Markus Ruoss (vice-président de Telesuisse), Hans Hege (président du Landesmedienanstalt Berlin-Brandenburg), Bruce Vandenberg (directeur d'IRM) et Martin Dumermuth (vice-directeur de l'OFCOM) sont parvenus à la conclusion que les nouvelles technologies constituent une chance pour le public, qui bénéficie de programmes plus variés et plus nombreux. Quant à Ulrich Tilgner (correspondant ZDF pour le Proche-Orient) et Ignacio Ramonet (président du Monde diplomatique), ils ont parlé de leurs expériences journalistiques en tant qu'utilisateurs des nouvelles technologies. Consacrée à l'influence des médias sur l'agenda politique, la dernière table ronde a réuni François Lachat (ancien conseiller exécutif du canton du Jura), Walter Bosch (conseil d’administration de Swiss), Bernhard Weissberg (directeur du département journaux chez Ringier), le professeur Kurt Imhof (Université de Zurich) et Roger Köppel (rédacteur en chef de "Die Welt"). Le Conseiller fédéral Moritz Leuenberger a ensuite pris la parole pour conclure ces Journées biennoises de la communication. Cette troisième édition a été organisée par l’OFCOM (Office fédéral de la communication), la Ville de Bienne et la SICTA (association sectorielle des firmes et organisations actives dans le secteur des télécommunications). La quatrième édition aura lieu les 27 et 28 octobre 2005. OFCOM Office fédéral de la communication Service de communication Renseignements : Roberto Rivola Chef de la communication Office fédéral de la communication Tél. +41 32 327 55 50

Ces informations peuvent également vous intéresser: