Bundesamt für Kommunikation (BAKOM)

BAKOM: Personnalités suisses et étrangères aux Journées de la communication

      Bienne (ots) - Les Journées biennoises de la communication se
dérouleront pour la troisième fois les 28 et 29 octobre prochains.
Le premier jour sera consacré à la technologie de la large bande, et
le second au rôle des médias. Environ 600 participants viendront
écouter les exposés de 36 personnalités de Suisse et d'ailleurs
issues du monde politique, de l'administration, des milieux
technologiques et économiques ou du journalisme. Les deux journées
seront animées par Eva Wannenmacher.

    "La large bande: une opportunité" et "Le Chevalier de la communication" Dans certains pays, la technologie de la large bande s'est déjà largement imposée. Elle constitue un terrain propice aux innovations et offre toute une palette de nouvelles possibilités d'utilisation. Au cours de la première journée, le professeur Hansuk Kim, de Korean Telecom, relatera le succès que la large bande a rencontré dans son pays. Le commissionnaire de la FCC (commission de la communication aux Etats-Unis), Kevin Martin, présentera comment les autorités américaines compétentes ont lancé une large offensive dans ce secteur. Les opportunités qu'offrent la large bande en Suisse feront l'objet de la table ronde à laquelle participeront Andreas Wetter (PDG d'Orange Communications), le professeur Aymo Brunetti (vice-directeur du seco), l'abbé d'Einsiedeln Martin Werlen, le conseiller national Christian Levrat (président du Syndicat de la communication) et Rudolf Ramsauer (président de la direction d'economiesuisse).

    Lors de la soirée de gala sera remis le prix Chevalier de la communication 2004. Depuis 2001, ce prix récompense chaque année des projets et des initiatives qui encouragent l'utilisation des nouveaux moyens de communication et d'information (comme l'internet) et en facilitent l'accès notamment auprès de groupes sociaux dont il a été montré statistiquement qu'ils emploient ce genre d'outils moins que la moyenne.

    "La TV numérique" et "Les médias déterminent-ils l'agenda politique?" La deuxième journée sera placée sous le signe des médias: Ingrid Deltenre (directrice de SF DRS) parlera du service public tiraillé entre mandat et enjeux commerciaux (Music Star, Big Brother); Hans Hege (président du Landesmedienanstalt Berlin-Brandenburg) abordera la question des facteurs technologiques; Bruce Vanderberg, (directeur général d'Interactive Rights Management Limited IRM "La télévision numérique, c'est bien beau, mais où est le contenu?") traitera du contenu nécessaire au succès de la télévision numérique et des spécialistes débattront des avantages de la télévision numérique pour les téléspectateurs. Ensuite, Ulrich Tilgner (correspondant ZDF pour le Proche-Orient) montrera l'influence des médias sur l'information, en s'appuyant sur l'exemple de l'Irak, et Ignacio Ramonet (président du Monde diplomatique) se penchera sur la vérité dans le journalisme dans ce même contexte. Les médias déterminent-ils l'agenda politique? François Lachat (ancien conseiller exécutif du canton du Jura), Walter Bosch (conseil d'administration de Swiss), Bernhard Weissberg (directeur du département journaux chez Ringier), le professeur Kurt Imhof (Université de Zurich) ainsi que Roger Köppel (rédacteur en chef de "Die Welt") tenteront de répondre à cette question lors de la dernière table ronde.

    Les Journées biennoises de la communication sont organisées par l'OFCOM (Office fédéral de la communication), la Ville de Bienne et la SICTA (association sectorielle des firmes et organisations actives dans le secteur des télécommunications).

Vous trouverez le programme actualisé ainsi qu'un formulaire d'inscription sur le site www.comdays.ch

OFCOM – Office fédéral de la communication Service de presse

Renseignements: Service de presse OFCOM Office fédéral de la communication +41 32 327 55 50



Plus de communiques: Bundesamt für Kommunikation (BAKOM)

Ces informations peuvent également vous intéresser: