Bundesamt für Kommunikation (BAKOM)

Divergences d'opinions au sujet du projet d'une nouvelle radio pour les jeunes à Zurich

Bienne (ots) - 03.10.2002 - Forte participation à l'enquête que l'OFCOM a menée pour déterminer si une radio pour les jeunes à Zurich doit être acceptée; positions controversées des milieux intéressés. Est-ce qu' une concession doit être octroyée à une nouvelle radio pour les jeunes à Zurich? L'Office fédéral de la communication (OFCOM) a ouvert un débat public sur cette question. Plus de 30 institutions, associations, sociétés et environ 500 particuliers ont participé à la consultation qui s'est terminée à la fin du mois d'août 2002. La ville et le canton de Zurich ainsi que les partis politiques (PS, PRD, jeunes PDC) qui se sont prononcés sur cette question, saluent l'idée d'une nouvelle radio pour les jeunes. Par ailleurs, cette proposition a été soutenue par la branche de la publicité, diverses organisations culturelles et associations de consommateurs. Enfin, les représentants des stations radios existantes ou futures ont approuvé ce projet car ils souhaitent diffuser leurs programmes par fréquences OUC dans la région de Zurich. Cependant, un examen plus approfondi de la situation montre que les partisans du projet sont en désaccord sur la configuration d'une telle radio. En effet, si certains demandent un service d'information spécifiquement local, d'autres souhaitent un programme varié. Par ailleurs, certains cercles considèrent la nouvelle radio comme un canal de plus pour la diffusion de courants musicaux internationaux à la mode alors que d'autres exigent que l'on accorde une place spéciale à la scène musicale suisse. Enfin, les uns se prononcent pour une radio professionnelle et commerciale tandis que les autres sont en faveur d'une radio alternative et non commerciale. Les sociétés suisses de radiodiffusion et télévision SRG SSR ainsi que les associations de radios privées, la presse et la plupart des radios locales zurichoises se sont montrées critiques par rapport au projet. Elles invoquent la modération dont le Conseil fédéral a fait preuve jusqu'ici quand il s'agissait d'autoriser des programmes OUC. Étant donné la révision en cours de la loi sur la radio et la télévision, elles pensent de plus que le moment choisi est défavorable pour octroyer une nouvelle concession. Par ailleurs, il craignent que les efforts fournis au sein de l'OFCOM pour assainir le réseau OUC au niveau suisse soient compromis. La nouvelle station pourrait également avoir des effets économiques négatifs sur les radios existantes. Finalement, un dernier argument allègue que les besoins de la jeunesse sont trop divers pour pouvoir être comblés par un seul programme radio. En ce moment, l'OFCOM interprète les résultats de l'enquête. Le DETEC soumettra ensuite cette affaire au Conseil fédéral. S'il approuve l'introduction d'une nouvelle radio pour les jeunes à Zurich, la concession sera publiquement mise au concours au printemps 2003. Office fédéral de la communication - OFCOM Service de presse Renseignements: Martin Dumermuth Vice-directeur OFCOM +41 32 327 55 45

Ces informations peuvent également vous intéresser: