Eidg. Justiz und Polizei Departement (EJPD)

EJPD: Le conseiller fédéral Blocher rencontre ses homologues allemands Schily et Zypries à Berlin

Berlin/Berne (ots) - 28.06.2004. Le conseiller fédéral Christoph Blocher, chef du Département fédéral de justice et police, a rencontré à Berlin ses homologues allemands Brigitte Zypries (Justice) et Otto Schily (Intérieur). Les ministres ont mis en exergue l'étroite collaboration entre les deux pays et ont constaté que leurs vues convergent fondamentalement sur les sujets abordés. La Suisse entretient de multiples et très étroites relations avec son voisin allemand. Reflétant la qualité de ces liens, la rencontre entre le chef du DFJP et ses deux collègues allemands s'est déroulée dans une atmosphère ouverte et cordiale. Le conseiller fédéral Christoph Blocher a saisi cette occasion pour remercier l'Allemagne, au nom du Gouvernement suisse, de l'attitude constructive et amicale dont elle a fait preuve au cours des négociations bilatérales avec l'UE. Collaboration constructive dans le domaine de la justice L'entretien avec la ministre de la Justice Brigitte Zypries a porté principalement sur la collaboration extrêmement constructive en matière de droit pénal ainsi que sur le développement d'instruments dans ce domaine. Le conseiller fédéral Blocher a notamment expliqué la teneur de l'initiative sur l'internement et les modalités envisagées pour en assurer la mise en oeuvre. L'Allemagne entend elle aussi soumettre le régime de l'internement à des règles plus sévères. La possibilité que des détenus purgent leur peine à l'étranger ainsi que la forme que devrait revêtir une telle mesure ont également été évoquées. Le chef du DFJP a précisé qu'en Suisse la question du processus bilatéral nécessaire à cet effet n'en est encore qu'au stade des idées. S'agissant de la lutte contre le terrorisme international, les deux ministres s'accordent sur le fait qu'il ne faut pas relâcher les efforts. Dans les deux pays, le renforcement des normes pénales pertinentes est à l'étude. Le conseiller fédéral Christoph Blocher a renseigné son homologue sur les mesures prises par la Suisse pour combattre le terrorisme, en particulier sur le dispositif de lutte contre le financement du terrorisme. Pour sa part, la ministre de la Justice Zypries a exposé les répercussions d'un arrêt rendu récemment par le tribunal constitutionnel allemand dans l'affaire dite des écoutes téléphoniques ("Lauschangriff"). Les différents dispositifs et mesures adoptés pour lutter contre le terrorisme ainsi que la situation de la menace ont aussi été l'un des principaux sujets discutés avec le ministre de l'Intérieur Otto Schily. Renforcer encore la collaboration dans le domaine de la police Le conseiller fédéral Blocher et le ministre de l'Intérieur Schily ont relevé avec satisfaction que l'accord bilatéral de coopération policière fait ses preuves et que la collaboration est excellente dans ce secteur. Preuve en sont les expériences faites lors d'événements de grande ampleur, tels le WEF ou le sommet du G- 8 à Evian. Le conseiller fédéral Christoph Blocher a exprimé sa gratitude au voisin allemand pour la qualité et le professionnalisme de son soutien. Par la même occasion, les deux ministres ont recensé les domaines dans lesquels la collaboration pourrait encore être renforcée, par exemple en matière de protection de la frontière ou d'échanges de données. A propos de la frontière, le ministre suisse de la Justice s'est déclaré reconnaissant pour l'attitude constructive adoptée par l'Allemagne. Selon les déclarations du ministre Schily, les contrôles à la frontière seront effectués sur la base actuelle dans la perspective d'une mise en oeuvre de Schengen. Le conseiller fédéral Christoph Blocher a précisé au ministre Schily que, même après l'introduction de Schengen, le contrôle des marchandises sera maintenu, car la Suisse ne forme pas une union douanière avec l'UE. Le conseiller fédéral Christoph Blocher a également présenté la position du Conseil fédéral concernant l'aéroport de Zurich et il a souligné l'importance de parvenir ensemble à une solution permettant de tenir équitablement compte de tous les intérêts et de déboucher sur une réglementation proportionnée. Renseignements supplémentaires: Livio Zanolari, Service d'information du DFJP, tél. 079 206 20 72

Ces informations peuvent également vous intéresser: