Eidg. Justiz und Polizei Departement (EJPD)

EJPD: M. Christoph Blocher, conseiller fédéral, rencontre ses homologues autrichiens

Vienne/Berne (ots), 17.05.2004. Le chef du Département fédéral de justice et police, M. Christoph Blocher, a rencontré à Vienne ses homologues autrichiens MM. Ernst Strasser (Intérieur) et Dieter Böhmdorfer (Justice). La visite officielle s’est déroulée dans une atmosphère ouverte et cordiale. Les ministres ont souligné l’importance de l’étroite coopération entre les deux pays et ont constaté leur accord fondamental sur les sujets abordés. Avec le ministre autrichien de la Justice, M. Böhmdorfer, M. Blocher a évoqué entre autres la possibilité que les détenus étrangers purgent leur peine à l’étranger. M. Bömdorfer l’a renseigné sur la coopération entre l’Autriche et la Roumanie et sur les projets qui en sont issus, et qui devraient à la fois engendrer des économies et avoir un effet dissuasif. En Suisse aussi, de telles mesures ont été suggérées. La réforme de la justice a également été évoquée. Une refonte de la procédure pénale est en cours dans l’un et l’autre pays. Sur certains points, les mêmes questions ont focalisé l’attention. Les ministres ont discuté de l’état d’avancement de la réforme et ont réaffirmé sa nécessité. Par ailleurs, l’uniformisation de la procédure civile suisse permettra de régler de manière plus efficace les procédures et de les adapter aux besoins de l’économie, des consommateurs et des autorités judiciaires, sans toutefois saper la tradition fédéraliste. Les deux ministres ont également parlé de la responsabilité pénale des entreprises. M. Blocher a décrit la situation juridique en Suisse, où les dispositions pénales en la matière sont entrées en vigueur il y a quelques mois. En outre, il a exposé à son homologue autrichien les exigences de l’initiative sur l’internement à vie et l’état des travaux en vue de sa mise en œuvre. La réunion avec le ministre autrichien de l’Intérieur, M. Strasser, a été centrée sur les questions de coopération policière entre les deux pays, la lutte contre le terrorisme, l’élargissement à l’Est de l’Union européenne et quelques autres questions en relation avec l’UE. Les deux ministres ont souligné les bonnes et solides relations de coopération entre leurs pays, la convention de coopération policière donnant lieu à des échanges intensifs. Ils ont ensuite débattu de l’état des préparatifs de l’EURO 2008, qui se déroulent comme prévu. M. Blocher a évoqué la question des frontières extérieures de Schengen. Les deux ministres s'accordent à reconnaître qu'une collaboration étroite s'impose. Celle-ci sera encore renforcée entre l'Autriche et la Suisse, principalement en ce qui concerne l'échange de données. Le ministre autrichien de l’Intérieur a en outre décrit les expériences et les attentes de l’Autriche concernant l’élargissement à l’Est. Les deux ministres ont évoqué la question des données biométriques dans les passeports et les mesures à prendre dans les deux Etats pour remplir les nouvelles exigences en matière de sécurité tout en sauvegardant les intérêts légitimes des citoyens. Comme avec le ministre de la Justice, M. Böhmdorfer, le chef du DFJP a discuté avec le ministre de l’Intérieur du problème du terrorisme. Il a expliqué que la situation en Suisse n’avait pas fondamentalement changé en termes de sécurité depuis l’attentat à la bombe de Madrid. Il a cependant affirmé que la Suisse prend très au sérieux la lutte contre le terrorisme, y compris son financement, et qu’elle a un intérêt à poursuivre la coopération internationale – qui dure depuis de nombreuses années – entre les chefs des services européens de renseignement et de sécurité (Club de Berne). Renseignements supplémentaires: Livio Zanolari, Service d’information du DFJP, tél. 079 206 20 72

Ces informations peuvent également vous intéresser: