Eidg. Justiz und Polizei Departement (EJPD)

Le Sénégal renonce à ratifier l'accord migratoire La conseillère fédérale Ruth Metzler-Arnold regrette la décision du Sénégal

Berne (ots) - 04.03.2003. La conseillère fédérale Ruth Metzler-Arnold a pris acte, avec regret, du retrait sénégalais de l'accord migratoire en matière de transit, signé le 8 janvier dernier à Dakar. L'accord aurait représenté un instrument adéquat pour lutter contre la traite d'êtres humains et la criminalité organisée qui lui est associée. Il aurait également contribué au respect des droits de l'homme. La Suisse espère trouver un moyen de concrétiser les objectifs de cet accord. Des motifs de politique intérieure sont à l'origine du retrait sénégalais. Dans sa lettre du 3 mars 2003 adressée à la Suisse, le gouvernement du Sénégal relève que, suite à la signature de l'accord, l'opinion publique tant nationale qu'internationale a été influencée négativement par des informations fausses. La Suisse est convaincue que seuls la coopération internationale et le recours à de nouveaux instruments permettront de résoudre les problèmes liés aux migrations clandestines. D'autres Etats européens ont eux aussi manifesté un grand intérêt pour cet accord, premier du genre. La conseillère fédérale Metzler-Arnold respecte le système démocratique du Sénégal et remercie le gouvernement sénégalais de sa disponibilité à poursuivre le dialogue sur les questions migratoires avec la Suisse. Autres informations: Service d'information DFJP, tél. 031 / 322 18 18

Ces informations peuvent également vous intéresser: