Crossair

Roll-out de l'EMBRAER 170 destiné à Crossair

Roll-out de l'EMBRAER 170 destiné à Crossair Bâle (ots) - L'EMBRAER 170 destiné à Crossair a été présenté pour la première fois en public par l'avionneur brésilien. Ce roll-out, événement qui marque traditionnellement la sortie d'usine d'un nouvel avion, s'est déroulé à São José dos Campos en présence du Vice Président du Brésil, Marcos Maciel. Il marque une étape importante du renouvellement de la flotte de Crossair. Cet avion, dont la taille est parfaitement adaptée aux besoins de Crossair pour ses lignes régionales européennes, est destiné à jouer un rôle important, car il représente pour la compagnie un avantage précieux sur ses concurrents. Crossair a passé commande ferme de 30 EMBRAER 170 et d'autant d'unités de l'EMBRAER 190 de plus grande taille. Comme elle est la compagnie de lancement de ces deux types d'avions, elle a, dès le début du projet, pu exercer une influence prépondérante sur leur conception. Crossair exploite déjà avec succès 18 ERJ 145 de moindre capacité. D'ici à l'année prochaine, elle en aura 25 unités dans sa flotte. A la fin de 2002, elle prendra possession de ses premiers EMBRAER 170. Quant aux EMBRAER 190, ils seront mis en service à partir de l'été 2004. De plus, Crossair s'est assuré des options d'achats pour 100 autres jets régionaux d'Embraer. Ces nouveaux EMBRAER correspondent exactement au concept de la nouvelle Crossair. Ils sont d'une capacité idéale pour le marché européen et peuvent donc être exploités commercialement de manière rentable. Ceci représente évidemment un atout important pour Crossair face à la concurrence. Pour ses nouveaux jets régionaux, Crossair a imposé au constructeur brésilien un cahier des charges très strict en ce qui concerne l'impact sur l'environnement, le confort offert aux passagers et les coûts d'exploitation. L'avionneur s'est révélé capable de remplir toutes les conditions du contrat. Dans leurs catégories respectives, les nouveaux jets sont à la pointe du progrès, ce qui est un atout supplémentaire sur le marché européen. Les avantages du concept de la famille d'avion Avec cette nouvelle famille de jets, Crossair pourra compléter le renouvellement de sa flotte actuellement constituée en partie d'appareils bi-turbopropulseurs. Pour les pilotes, les qualifications spécifiques requises pour un type d'avion sont les mêmes, qu'il s'agisse de l'EMBRAER 170 ou de l'EMBRAER 190. Sur le plan technique d'ailleurs, les deux appareils sont identiques dans une large mesure. Les jets étant plus rapides que les avions à hélices, les temps de vol seront plus brefs. Les nouveaux jets régionaux sont notablement plus confortables que les appareils de la génération précédente. En vol, il y a moins de bruit à l'intérieur de la cabine et les vibrations désagréables ont disparus. Enfin, les sièges étant disposés à raison de deux paires par rangée, personne ne doit voyager sur le siège du milieu comme dans d'autres avions de cette taille. Les avions sont les instruments de production les plus importants et les plus coûteux d'une compagnie aérienne. Il est donc particulièrement important que les passagers les apprécient. C'est la raison pour laquelle Crossair a, dès le premier stade de la planification de l'aménagement intérieur de la cabine, recueilli l'avis d'un panel représentatif de ses passagers en leur présentant une maquette grandeur nature du fuselage de ses futurs nouveaux avions. Il est apparu que bon nombre d'entre eux souhaitent disposer en vol de moyens de télécommunications modernes. En collaboration avec les équipementiers, Crossair étudiera la faisabilité technique et le coût d'installations appropriées à bord de ses nouveaux jets. L'EMBRAER 170 effectuera son premier vol ces prochaines semaines. Ensuite, Embraer soumettra six exemplaires de cet avion au programme d'essais en vol. A la fin de ces essais, à fin 2002, l'appareil devrait obtenir son certificat de navigabilité des autorités de l'aviation civile brésilienne, après quoi Crossair pourra prendre possession de sa première unité. Des appareils de première qualité construits par un excellent avionneur Les usines du constructeur aéronautique brésilien Embraer, à São José dos Campos, à une heure de route au nord de São Paulo, comptent aujourd'hui parmi les plus performantes dans le domaine de la production d'avions de lignes régionaux. L'avionneur sud-américain occupe d'ailleurs le quatrième rang mondial parmi les constructeurs d'avions civils. Au cours de ses 32 ans d'existence, Embraer a vendu 5300 appareils civils et militaires, ce qui fait de lui le plus important exportateur du Brésil. Alors qu'il n'était auparavant qu'une entreprise publique de moyenne importance, Embraer s'est transformé en une société privée florissante. Ses résultats financiers pour l'exercice 2000 sont impressionnants : le chiffre d'affaires s'est accru de 57 % par rapport à 1999 pour s'établir à 5,2 milliards de Real, tandis que le bénéfice progressait de 60 % pour atteindre 645 millions de Real (1 Real = 0,8 CHF). L'an dernier, 178 avions ont été livrés, soit plus de 50 % de plus qu'en 1999. En décembre 2000, Embraer a atteint une cadence de production de 16 avions par mois. Pour ses futurs EMBRAER 170 et EMBRAER 190, l'avionneur a déjà enregistré 112 commandes fermes et plus de 200 options d'achat. L'entreprise met actuellement en service de nouvelles halles de montage. ots Originaltext: Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Crossair Corporate Communications Case postale CH - 4002 Bâle Tél. +41 61 325 34 37 Fax +41 61 325 35 54 E-mail mud@crossair.ch Internet: www.crossair.com

Ces informations peuvent également vous intéresser: