Emmi Schweiz AG

Emmi maintient son cap au 1er semestre avec des innovations

Lucerne (ots) - - Augmentation du chiffre d'affaires malgré l'apurement des exportations de fromage - Augmentation notable du bénéfice net et du cash-flow - Réussite des projets d'intégration et de rachat en Suisse et à l'étranger - Produits frais : Augmentation du chiffre d'affaires à l'exportation plus de 50% - Réussite du lancement du produit Caffè Latte - succès persistant pour Benecol et Aloe Vera Perspectives 2004: - Nouvelle augmentation du chiffre d'affaires et du bénéfice - Lancement prochain d'une innovation prometteuse dans le secteur Fromage - Coopération stratégique en préparation avec un partenaire international Chiffres-clefs du 1er semestre 2004 en millions de CHF 2004 2003 % Produits d'exploitation 938 921 +2 Bénéfice brut d'exploitation 279 262 +6 Résultat d'exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) 61.9 60.5 +2 Bénéfice du groupe 22.0 21.5 +2 Cash-flow 53 49 +7 Emmi maintient son cap au premier semestre 2004 Au premier semestre 2004, la marche des affaires du groupe Emmi a évolué comme prévu. En dépit d'une lutte concurrentielle croissante et de la pression grandissante du discount, le groupe Emmi est parvenu à renforcer sa position dominante en Suisse et à accélérer son développement sur les marchés-clefs européens. Comparativement au premier semestre de l'année dernière, les produits d'exploitation (chiffre d'affaires net) d'Emmi ont augmenté de 2 pour cent, pour atteindre 938 millions de CHF. Parallèlement, le groupe a réalisé un bénéfice de 22,0 millions de CHF, ce qui représente une légère hausse par rapport au premier semestre 2003. Au cours du semestre sous revue, le bénéfice brut (+ 6 %) comme le cash-flow (+ 7 %) ont notablement augmenté. Malgré la suppression des opérations spéciales dans les exportations de fromage (déstockage l'année dernière), le chiffre d'affaires réalisé à l'étranger a enregistré une subtantielle augmentation grâce aux produits frais.Les succès commerciaux rencontrés dans le secteur Produits frais ont grandement contribué à atteindre ces résultats globalement bons. Dans le secteur Fromages se dessine l'amorce d'une reprise, malgré une situation toujours aussi détestable dans le domaine de l'emmental. Les travaux préparatoires pour l'intégration de l'ancien site de production de Nestlé à Hirzel (ZH) ont été achevés comme prévu à la fin du mois de juin. Suite à cette transaction annoncée dès novembre 2003, Nestlé possède désormais 4,6 pour cent des actions d'Emmi. En rachetant aux Pays-Bas la société importatrice de fromage Craamer, Emmi a par ailleurs renforcé sa position sur le marché des pays du Benelux. L'espace économique du Benelux possède un important potentiel de développement pour les produits laitiers et les fromages suisses de classe premium. Les projets de construction, qui représentent un investissement de plus de 50 millions de CHF, progressent dans les délais. A Ostermundigen, l'entrepôt frigorifique central destiné à la production de glaces sera mis en service dans le courant du mois de novembre. A Kirchberg, les travaux d'agrandissement du centre de distribution des fromages seront achevés à la mi-2005, mais les premiers îlots de production seront prêts à fonctionner dès l'automne. Les produits frais poursuivent leur ascension Au premier semestre, Emmi a fusionné les départements Produits frais et Produits laitiers afin d'exploiter au mieux leurs potentiels de synergie et d'éviter les doublons. Le secteur Produits frais, en particulier, a enregistré de bons résultats, ce qui lui a permis d'augmenter son chiffre d'affaires de 6 pour cent au cours du premier semestre 2004. Celui-ci s'élève désormais 247 millions de CHF. Cette croissance est principalement due à la forte progression des exportations. Face à la demande croissante, le chiffre d'affaires export a plus que doublé au cours du premier semestre. En mettant Caffè Latte sur le marché en mars dernier, le groupe Emmi a réussi, pour la première de l'histoire de l'entreprise, le lancement simultané d'un produit novateur dans plusieurs pays (Suisse, Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Espagne et Portugal). Les produits Benecol et Aloe Vera ont également rencontré un grand succès. L'essor que ces produits ont connu à l'étranger a conduit à une augmentation de 6 millions de CHF des dépenses publicitaires. En revanche, les ventes de glaces ont subi un léger recul, qui est principalement imputable aux mauvaises conditions climatiques des mois de mai et juin par rapport à ceux de l'année dernière. Les ventes de beurre et de crème répondent aux attentes De janvier à juin, le secteur Beurre / Crème / Lait a suivi l'évolution budgétaire qui avait été prévue. Avec un chiffre d'affaires de 246 millions de CHF, ce secteur a enregistré une augmentation de 2 pour cent par rapport au premier semestre 2003. Dans ce domaine, Emmi a également innové en faveur des consommateurs en lançant un nouveau concept de gobelet, ainsi que des emballages refermables. Durant le premier semestre, les ventes de lait ont baissé en raison de la diminution du nombre des opérations promotionnelles dans la grande distribution. Légère reprise dans le secteur Fromage Face à la chute persistante des marges et des prix de l'emmental, le secteur Fromage (y compris fondues et fromages fondus) peut se féliciter du résultat globalement satisfaisant qu'il a réalisé au cours du premier semestre. Avec 439 millions de CHF, le produit brut s'est quasiment maintenu à niveau (- 1 %). Le gruyère et la tête-de-moine, en particulier, ont connu une évolution positive, tandis que les exportations d'emmental vers l'Italie ont, comme auparavant, rencontré des difficultés. A l'avenir, Emmi misera de plus en plus sur le segment premium qui génère de fortes marges et sur des produits de toute première qualité, tels que l'emmental et le gruyère affinés en grotte - et ce, tant en Suisse qu'à l'étranger. Perspectives pour le 2e semestre 2004 : innovations et poursuite de la croissance Eu égard au fulgurant succès des produits frais, le groupe Emmi va se concentrer au deuxième semestre sur des activités ciblées en Suisse, mais aussi et surtout sur les marchés-clefs d'Europe. Des investissements ont été débloqués pour augmenter les capacités de production. Dans les deux secteurs Produits frais / Produits laitiers et Fromage, des produits novateurs seront systématiquement développés. A l'automne, le secteur Fromage présentera en Suisse, ainsi que dans les salons internationaux organisés à l'étranger pour les professionnels, une innovation promise à la réussite et à un grand avenir. Dans le cadre de sa politique de croissance, le groupe Emmi prépare un accord de coopération avec un partenaire international et examine parallèlement plusieurs possibilités en Suisse et à l'étranger. Partant des évolutions constatées au premier semestre, le groupe Emmi escompte, pour l'ensemble de l'année, une augmentation du chiffre d'affaires et du bénéfice de l'ordre de 3 à 5 pour cent par rapport à l'année dernière. Une Assemblée générale extraordinaire a approuvé une augmentation de capital autorisé à hauteur de 10 millions de CHF pour l'introduction en bourse d'Emmi. Dans le courant de l'automne, le Conseil d'administration et la Direction du groupe initieront les travaux préparatoires et travailleront sur le projet avec la banque chef de file. ots Originaltext: Emmi Schweiz AG Internet: www.newsaktuell.ch/f Contact: Stephan Wehrle, Directeur de la communication du groupe Tél. +41/41/227'27'86 E-Mail:stephan.wehrle@emmi.ch Internet: http://www.emmi.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: