auto-schweiz / auto-suisse

auto-suisse: Croissance chez les camping-cars

Berne (ots) - Plus de camping-cars et de camions, un peu moins de camionnettes... voilà le résumé du commerce des véhicules utilitaires suisse et de la principauté du Liechtenstein en 2016. Tandis que les véhicules de transport de personnes (+11,9 %) et les véhicules utilitaires lourds (+5,1 %) ont enregistré un nombre d'immatriculations en partie nettement supérieur à l'année précédente, les camionnettes ont connu un léger repli de 3,2 %, qui a d'ailleurs été attendu par les membres d'auto-suisse. Pour la nouvelle année, on peut tabler sur un environnement commercial stable.

La tendance est clairement à la maison de vacances mobile. L'année dernière, 3547 camping-cars ont été immatriculés en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein, ce qui correspond à une hausse considérable de 496 unités ou de 16,3 % par rapport à l'an 2015. Dans les autres catégories de véhicules de transport de personnes, qui comprennent notamment les minibus, les cars et les autobus, les progrès et les reculs se compensaient plus ou moins. C'est pourquoi l'ensemble des utilitaires légers a connu une augmentation de 495 véhicules ou de 11,9 % à 4651 nouvelles mises en circulation.

Les véhicules lourds de transport de marchandises ont eux aussi enregistré une hausse en 2016 par rapport à l'année précédente. L'accroissement de 5,1 % ou de 198 unités à 4076 camions d'un poids total de plus de 3,5 tonnes est certes réjouissant, il est toutefois difficile d'en établir les raisons. Le marché des utilitaires lourds est soumis à des conditions et des exigences particulières et se caractérise par des fluctuations incalculables.

La catégorie des véhicules légers de transport de marchandises est la seule dans laquelle les membres d'auto-suisse ont dû accepter une légère baisse. Par comparaison à l'an 2015, les immatriculations de camionnettes etc. ont reculé de 3,2 % ou de 996 unités à 29 837 véhicules. Selon Andreas Burgener, Directeur d'auto-suisse, la raison principale de cette régression réside principalement dans un phénomène également observé sur le marché des voitures de tourisme: «L'an 2015 était marqué par l'abandon du cours plancher de l'euro et beaucoup d'entreprises et de personnes privées ont avancé leurs investissements pour profiter de la baisse des prix. Au vu de ce contexte, nous nous sommes attendus à un fléchissement du marché entre trois et six pour cent tant pour les voitures de tourisme que pour les camionnettes.» La prévision des membres d'auto suisse, qui tablaient sur 30 000 camionnettes immatriculées, s'est donc réalisée très exactement, poursuit Burgener.

Pour l'an 2017, l'association des importateurs suisses d'automobiles s'attend à un environnement commercial stable. On devrait dès lors à nouveau atteindre, voire même dépasser, le seuil de 30 000 camionnettes. auto-suisse n'établit pas d'estimation du marché pour les véhicules de transport de personnes et renonce désormais aussi à un pronostic pour les véhicules lourds de transport de marchandises. Vu la volatilité du marché de camions, les prévisions étaient toujours très incertaines.

Si l'on compte également les 317 318 voitures de tourisme, le nombre d'automobiles neuves mises en circulation en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein en 2016 s'élève à 355 882. Cela correspond à un recul de 1,9 % ou de 6768 véhicules par rapport à l'année précédente.

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.

Contact:

Informations supplémentaires: 
Andreas Burgener, Directeur
T 079 474 21 04
a.burgener@auto-schweiz.ch

Weitere Meldungen: auto-schweiz / auto-suisse

Das könnte Sie auch interessieren: